Tag Espionnage

La loi sur le renseignement est clairement acceptée, mais plus d'un tiers des Suisses ont affiché leur opposition

Le peuple suisses s'est nettement prononcé en faveur de la loi sur le renseignement; il n'en demeure pas moins que plus d'un votant sur trois a privilégié la préservation de sa sphère privée aux vagues promesses de sécurité qui lui étaient présentées. Pour le Parti Pirate, il importe dès lors que le Conseil fédéral agisse de manière conséquente, en limitant strictement l'usage des nouvelles compétences accordées au Service de renseignement de la Confédération à la lutte contre le terrorisme et à...
Continue reading

 

Le Conseil national a adopté les divergences... Lors du vote final les députés remettront en cause 200 ans de neutralité en confiant au Service de Renseignement de la Confédération les clefs de la cyberguerre...

Des acteurs clefs de la société civile, dont l'ISOC et le Parti Pirate Suisse, ont convié les médias à une conférence de presse mardi 22 septembre à Berne pour lancer ensemble un appel à la raison, et démontrer leur détermination à préserver des éléments capitaux de notre démocratie, tels que la neutralité, l'état de droit et la sphère privée! Le but de cette loi est censé être la protection des valeurs fondamentales, mais en realité elle permettra exactement le contraire. L'objectif officiel...
Continue reading

 

Selon le député autrichien Peter Pilz, La NSA, avec la complicité du Service de Renseignement de la Confédération (SRC), a mis sur écoute des lignes téléphoniques du réseau fixe de Swisscom. Le Parti Pirate exige que toute la lumière soit faite quant au rôle joué par le SRC, ainsi que sa passivité et celle du MPC face à ce genre d'exaction.  Ou alors que les engagements de la Confédération remettant en cause  notre neutralité soient clairement présentés au parlement, et pour ce  faire le Parti P...
Continue reading

 

A la lecture de l'article de l'Argauer Zeitung "Wavecom fängt Nato-Signale ab – Geheimdienst-Chef muss antraben", le Parti Pirate Suisse  est abasourdi par l'énumération à la Prévert des petits arrangements du SRC, de son fournisseur, et des liens entretenus avec des officines étrangères par une société fournisseur d'infrastructure critique de la confédération. Selon M. Maurer tout est sous contrôle, mais il ne "sait rien"!?! Le PPS s'en étonne: ne sait-il vraiment rien du fait qu'une société...
Continue reading