Tag aliénation de la sécurité informatique

L'insoutenable légèreté du Conseil Fédéral - Le Parti Pirate dit non à Windows 10, l'aspirateur à données!

Le Parti Pirate Suisse (PPS) apprend avec stupeur le choix du Conseil Fédéral quant à l'utilisation de Windows 10. Le PPS est consterné par l'aveuglement de nos ministres, et le peu de cas qu'ils font de l'intégrité numérique du patrimoine informationnel du pays. En effet, comme tout le monde le sait depuis plus de 18 mois maintenant, Windows 10 est un véritable siphon à données.  Avec la remise en cause du Safe Harbor, (le principe de respect de la protection des données) entre les...
Continue reading

 

La loi sur le renseignement est clairement acceptée, mais plus d'un tiers des Suisses ont affiché leur opposition

Le peuple suisses s'est nettement prononcé en faveur de la loi sur le renseignement; il n'en demeure pas moins que plus d'un votant sur trois a privilégié la préservation de sa sphère privée aux vagues promesses de sécurité qui lui étaient présentées. Pour le Parti Pirate, il importe dès lors que le Conseil fédéral agisse de manière conséquente, en limitant strictement l'usage des nouvelles compétences accordées au Service de renseignement de la Confédération à la lutte contre le terrorisme et à...
Continue reading

 

Lancement du chantier de consultation sur le DEP - Dossier Electronique du Patient

Dans le cadre du développement du droit d'exécution de loi fédérale sur le dossier électronique du patient (LDEP - adoptée le 19.06.2015), le Conseil Fédéral a fait un appel à consultation. Le Parti Pirate Suisse entend répondre à cet appel, et pour ce faire, met en place un chantier de consultation sur le sujet. Vous trouverez toutes les informations concernant ce chantier ici: https://projects.piratenpartei.ch/issues/7272 Si vous désirez participer à au chantier du PPS, n'hésitez pas à c...
Continue reading

 

Suite à son cri d'alarme, le Parti Pirate Suisse (PPS) a demandé au préposé fédéral à la protection des données et de la transparence une demande afin de permettre une meilleure protection des personnes et entreprises suisses. L'augmentation significative des pratiques commerciales des éditeurs de logiciel, et des prestataires de service, consistant à contraindre l'utilisateur à donner accès par défaut à sa sphère privée, est inquiétant.  le PPS exige qu'il n'y ait plus un choix par défau...
Continue reading

 

Le Parti Pirate Suisse a traduit la feuille d'informations concernant la collecte et la rétention de données de connexion que la Digitale Gesellschaft et Amnesty ont développé. Qu'est-ce que la rétention de données de connexion? En Suisse, tous les fournisseurs de services postaux, téléphonies et d'accès Internet sont obligés d'enregistrer chaque transmission (lettres, emails, appels, SMS, connexions Web, etc...) et de stocker les données correspondantes durant 12 mois. La loi (LSCPT) impose...
Continue reading

 

Selon le député autrichien Peter Pilz, La NSA, avec la complicité du Service de Renseignement de la Confédération (SRC), a mis sur écoute des lignes téléphoniques du réseau fixe de Swisscom. Le Parti Pirate exige que toute la lumière soit faite quant au rôle joué par le SRC, ainsi que sa passivité et celle du MPC face à ce genre d'exaction.  Ou alors que les engagements de la Confédération remettant en cause  notre neutralité soient clairement présentés au parlement, et pour ce  faire le Parti P...
Continue reading

 

Les changements cosmétiques faits par la Commission des  affaires juridiques du Conseil national au projet de révision de la loi  fédérale sur la surveillance de la correspondance par poste et  télécommunication sont insuffisants. Le Parti Pirate Suisse (PPS) exige que le stockage et la rétention de TOUTES nos données de connexion pendant 12 mois (E-mail, Mobile, Adresses IP, etc) soit aboli, et il veut que les intercepteurs IMSI et les chevaux de Troie soient interdits ! Si la LSCPT  devait êtr...
Continue reading