L'insoutenable légèreté du Conseil Fédéral - Le Parti Pirate dit non à Windows 10, l'aspirateur à données!

Le Parti Pirate Suisse (PPS) apprend avec stupeur le choix du Conseil Fédéral quant à l'utilisation de Windows 10. Le PPS est consterné par l'aveuglement de nos ministres, et le peu de cas qu'ils font de l'intégrité numérique du patrimoine informationnel du pays. En effet, comme tout le monde le sait depuis plus de 18 mois maintenant, Windows 10 est un véritable siphon à données.  Avec la remise en cause du Safe Harbor, (le principe de respect de la protection des données) entre les...
Continue reading

 

un tournant dans la transparence informatique

En décembre 2006, un Australien, Julien Assange, informaticien et cyber-militant, lance une plateforme dont il est le rédacteur en chef et le porte-parole: WikiLeaks. Publier des documents, donner une audience aux lanceurs d’alerte et aux fuites d’informations, tel est le créneau de la plateforme internationale qui voit ses articles et ses travaux paraître depuis 2010 dans de grands quotidiens nationaux, à l’instar des journaux Le Monde, Le New York Times ou encore Der Spiegel. Plusieurs prix ou...
Continue reading

 

La loi sur le renseignement est clairement acceptée, mais plus d'un tiers des Suisses ont affiché leur opposition

Le peuple suisses s'est nettement prononcé en faveur de la loi sur le renseignement; il n'en demeure pas moins que plus d'un votant sur trois a privilégié la préservation de sa sphère privée aux vagues promesses de sécurité qui lui étaient présentées. Pour le Parti Pirate, il importe dès lors que le Conseil fédéral agisse de manière conséquente, en limitant strictement l'usage des nouvelles compétences accordées au Service de renseignement de la Confédération à la lutte contre le terrorisme et à...
Continue reading

 

Lancement du chantier de consultation sur le DEP - Dossier Electronique du Patient

Dans le cadre du développement du droit d'exécution de loi fédérale sur le dossier électronique du patient (LDEP - adoptée le 19.06.2015), le Conseil Fédéral a fait un appel à consultation. Le Parti Pirate Suisse entend répondre à cet appel, et pour ce faire, met en place un chantier de consultation sur le sujet. Vous trouverez toutes les informations concernant ce chantier ici: https://projects.piratenpartei.ch/issues/7272 Si vous désirez participer à au chantier du PPS, n'hésitez pas à c...
Continue reading

 

Mais qui se cache donc derrière le financement de la politique?

Introduction Le 26 avril, le Parti Pirate Suisse avec une large cohalition de partis, a lancé l'initiative populaire fédérale « Pour plus de transparence dans le financement de la vie politique (Initiative sur la transparence) », si vous désirez soutenir cette initiative vous pouvez le faire en la signant ici: https://wecollect.ch/fr/campaign/initiative-sur-la-transparence/ La formation de l’opinion de nos concitoyen-ne-s mérite-t-elle mieux qu’un paysage politique dont les acteurs masq...
Continue reading

 

Le Parti Pirate soutient le PFPDT et sa demande d'effacement des données

La rétention des données résultant des contrôles des billets et des produits "SwissPass" est totalement disproportionnée. Durant son enquête, le Préposé Fédéral à la Protection des Données et la Transparence (PFPDT) l'a constaté, confirmant ainsi les craintes exprimées auparavant par le Parti Pirate. Pour Guillaume Saouli, co-président du Parti Pirate Suisse: "En matière de données de nos concitoyens, la voracité des administrations et des monopoles à l'instar des CFF ou de Swisscom, doit ces...
Continue reading

 

Rester libre? Dans les faits, ce sont des juges européens qui ont défendu la Suisse...

Alors que le Parti Pirate Suisse (PPS) a demandé l'invalidation des mécanismes d'échange de données personnelles entre les USA et la Suisse en juin 2013, la Cour Européenne de Justice a rendu ce matin un arrêté historique interdisant ces mécanismes, en invalidant l'accord USA-UE dit du "safe harbour". Explications des mécanismes dits de "safe-harbour":  Le principe régissant le safe-harbour permet à des opérateurs comme Google ou Facebook d'exporter les données personnelles d'utilisateur...
Continue reading

 

Le Conseil national a adopté les divergences... Lors du vote final les députés remettront en cause 200 ans de neutralité en confiant au Service de Renseignement de la Confédération les clefs de la cyberguerre...

Des acteurs clefs de la société civile, dont l'ISOC et le Parti Pirate Suisse, ont convié les médias à une conférence de presse mardi 22 septembre à Berne pour lancer ensemble un appel à la raison, et démontrer leur détermination à préserver des éléments capitaux de notre démocratie, tels que la neutralité, l'état de droit et la sphère privée! Le but de cette loi est censé être la protection des valeurs fondamentales, mais en realité elle permettra exactement le contraire. L'objectif officiel...
Continue reading

 

Le Parti Pirate se prépare à la bataille.

Inscrivez vous sur http://www.lrens.ch En début de semaine, le Conseil National a donné un signal très clair et inquiétant quant à l'issue du vote sur la Loi sur le Renseignement en modifiant le mandat de Service de Renseignement de la Confédération (SRC). Malgré une vaillante résistance de certains députés, il ne fait aucun doute que cette loi liberticide et menaçant la paix dans notre pays va être acceptée. Les conseillers nationaux soutenant la Loi sur le Renseignement veulent : 1- que ...
Continue reading

 

Notre intervention a permis de protéger les intérêts des citoyens valaisans!

La mise en production du site infomed-vs.ch, le dossier valaisan électronique du patient, n'aura pas lieu suite à l’interpellation du préposé valaisan à la protection des données que le Parti Pirate a fait hier soir. Le Parti Pirate se félicite de la sage et courageuse décision du Conseil d'Etat valaisan. Le traitement extrêmement rapide du dossier par le Préposé Sébastien Fanti est exemplaire dans la façon d'aborder la protection des intérêts des citoyens face aux problématiques de cybersé...
Continue reading