Information slides

Le principe d'opensource dans les faits! L'Etat de Genève met le code sa plateforme CHVote sur Github!

Aujourd'hui le vote électronique en Suisse franchit une étape majeure dans la transparence et l'accessibilité ! Une première partie du code de l'application développée par le Canton de Genève a été mise en ligne sur GitHub.  Alors que dans le Canton de Vaud, le Parti Pirate lance une pétition pour accélérer l'adoption du e-voting, il se félicite que son travail de longue haleine porte ses fruits.  Le Parti Pirate travaille sans relâche sur le renforcement et la modernisation des outils de ...
Continue reading

 

La loi sur le renseignement est clairement acceptée, mais plus d'un tiers des Suisses ont affiché leur opposition

Le peuple suisses s'est nettement prononcé en faveur de la loi sur le renseignement; il n'en demeure pas moins que plus d'un votant sur trois a privilégié la préservation de sa sphère privée aux vagues promesses de sécurité qui lui étaient présentées. Pour le Parti Pirate, il importe dès lors que le Conseil fédéral agisse de manière conséquente, en limitant strictement l'usage des nouvelles compétences accordées au Service de renseignement de la Confédération à la lutte contre le terrorisme et à...
Continue reading

 

Mais qui se cache donc derrière le financement de la politique?

Introduction Le 26 avril, le Parti Pirate Suisse avec une large cohalition de partis, a lancé l'initiative populaire fédérale « Pour plus de transparence dans le financement de la vie politique (Initiative sur la transparence) », si vous désirez soutenir cette initiative vous pouvez le faire en la signant ici: https://wecollect.ch/fr/campaign/initiative-sur-la-transparence/ La formation de l’opinion de nos concitoyen-ne-s mérite-t-elle mieux qu’un paysage politique dont les acteurs masq...
Continue reading

 

Le Conseil national a adopté les divergences... Lors du vote final les députés remettront en cause 200 ans de neutralité en confiant au Service de Renseignement de la Confédération les clefs de la cyberguerre...

Des acteurs clefs de la société civile, dont l'ISOC et le Parti Pirate Suisse, ont convié les médias à une conférence de presse mardi 22 septembre à Berne pour lancer ensemble un appel à la raison, et démontrer leur détermination à préserver des éléments capitaux de notre démocratie, tels que la neutralité, l'état de droit et la sphère privée! Le but de cette loi est censé être la protection des valeurs fondamentales, mais en realité elle permettra exactement le contraire. L'objectif officiel...
Continue reading

 

Le Parti Pirate se prépare à la bataille.

Inscrivez vous sur http://www.lrens.ch En début de semaine, le Conseil National a donné un signal très clair et inquiétant quant à l'issue du vote sur la Loi sur le Renseignement en modifiant le mandat de Service de Renseignement de la Confédération (SRC). Malgré une vaillante résistance de certains députés, il ne fait aucun doute que cette loi liberticide et menaçant la paix dans notre pays va être acceptée. Les conseillers nationaux soutenant la Loi sur le Renseignement veulent : 1- que ...
Continue reading

 

Notre intervention a permis de protéger les intérêts des citoyens valaisans!

La mise en production du site infomed-vs.ch, le dossier valaisan électronique du patient, n'aura pas lieu suite à l’interpellation du préposé valaisan à la protection des données que le Parti Pirate a fait hier soir. Le Parti Pirate se félicite de la sage et courageuse décision du Conseil d'Etat valaisan. Le traitement extrêmement rapide du dossier par le Préposé Sébastien Fanti est exemplaire dans la façon d'aborder la protection des intérêts des citoyens face aux problématiques de cybersé...
Continue reading

 

Le Part Pirate Suisse démontre au quotidien que respecter les préconisations du GRECO c'est possible !

Le Groupe d'États contre la Corruption (Greco) fustige la Suisse pour la n-ième fois sur le manque de transparence du financement de la politique. Le Parti Pirate Suisse (PPS) s'étonne des réticences des autorités fédérales à imposer des standards de transparence aux partis politiques. Ont-ils tant à cacher ? Pour sa part, depuis sa création, le PPS a instauré une politique de transparence complète. Les dons et les contributions reçues par le PPS sont traités selon un principe simple : Di...
Continue reading

 

L'Etat de Genève prend le chemin d'un

Depuis sa création, le parti pirate genevois a été  très actif dans le domaine du vote électronique, obtenant même le droit  d'auditer le code source de l'application en 2013, et contribuant de  manière concrète à l'amélioration de la transparence du système de vote.  Depuis 2014, Alexis Roussel, ancien président du Parti Pirate Suisse,  faisait partie de la commission électorale genevoise, où il s'est  naturellement impliqué dans les sujets liés à la problématique du vote  électronique. Aujou...
Continue reading

 

Le Conseil Fédéral (CF) désaprouve l'utilisation du système de vote électronique zurichois pour les élections au Conseil National

Dans 9 cantons,  les électeurs seront privés de vote électronique (E-voting) pour les élections au Conseil National d'octobre. Cela affectera encore plus durement les Suisses de l'étranger. Une plateforme d'E-voting non sécurisée ne peut évidemment pas être utilisée. Le Parti Pirate Suisse (PPS) soutient les efforts de la Confédération pour imposer l'utilisation de systèmes sécurisés, et demande plus de transparence et d'implication des citoyens dans le cadre du E-voting.  (suite…)